retour accueil
 


J'avais constaté que chaque citoyen pouvait s'inscrire sur le site de l'Assemblée nationale pour obtenir les réponses aux questions posées. Mais il fallait passer par l'épreuve du katchat que les synthèses vocales ne peuvent pas lire. J'ai déjà écrit au président de l'Assemblée nationale pour lui signalé le fait. N'ayant pas eu de réponse, j'ai demandé à Monsieur DUPONT-AIGNAN de s'en charger.

Nicolas DUPONT-AIGNAN Député de l'Essonne
Maire d'Yerres
Président du Val d'Yerres Communauté d'Agglomération

Le 10 mai 2011

Monsieur Bernard ACCOYER
Président Assemblée Nationale
128 rue de l'Université
75355 PARIS 07

SP NDAjCDK-GM 11.0510
Affaire suivie par Catherine DAKAD

Monsieur le Président,

Le Président de l'Union Nationale des Moins Valides, Monsieur Jean GREZAUD, m'a fait une observation fort judicieuse: les questions écrites et réponses des Ministres publiées sur le site de l'Assemblée Nationale ne sont pas accessibles aux déficients visuels.

Or, considérant qu'il serait regrettable que notre institution ne soit pas exemplaire en matière de prise en compte du handicap, et en particulier, qu'elle n'applique pas le plan gouvernemental handicap visuel 2008/201 ayant pour objectif de rendre plus objective les actions technologiques, je pense que vous aurez à cœur de répondre aux attentes des non voyants en adaptant la présentation des documents de l'Assemblée Nationale.

A ce titre, comme le suggère Monsieur GREZAUD, je vous serais reconnaissant de bien vouloir inviter le service informatique de l'Assemblée de prévoir un dispositif de lecture des textes adapté aux déficients visuels.

Vous en remerciant par avance, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments distingués.

Signé Nicolas DUPONT-AIGNAN

Réponse de Mr Bernard ACCOYER, Président de l'Assemblée nationale

ASSEMBLÉE NATIONALE
LE PRÉSIDENT

Paris le 8 juin 2011

Monsieur le Député et cher Collègue,
Vous m'avez fait part de l'observation de M. Jean Grezaud, président de l'Union nationale des moins valides, qui regrette que les questions écrites et les réponses des ministres, mises en ligne sur le Web, ne soient pas accessibles aux personnes souffrant d'un handicap visuel.

Je vous indique que le site de l'Assemblée nationale propose, sur sa page d'accueil et dans ses pages intérieures, un dispositif destiné aux malvoyants, qui leur permet d'avoir une description et une lecture sonore des informations affichées à l'écran.

La présentation graphique de cette icône "Malvoyants" vient d'être récemment modifiée pour la rendre plus accessible.

Je peux également vous dire qu'à l'occasion des travaux de refonte et de reconstruction du site de l'Assemblée, que j'ai expressément demandés, le respect des normes d'accessibilité du Web aux personnes handicapées, dites normes RGAA, a été considéré comme une priorité absolue par le Bureau. La définition d'une nouvelle plateforme technique pour répondre à ces standards est actuellement en cours d'élaboration. Par ailleurs, il sera procédé fin juin à un test d'utilisation des projets de nouvelles maquettes de pages du site par une personne aveugle professionnellement chargée d'accorder des certifications.

J'espère que ces éléments d'information permettront de rassurer pleinement votre interlocuteur sur l'attention portée par l'Assemblée nationale à la condition des personnes malvoyantes.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Député et cher Collègue, l'expression de mes meilleurs sentiments.

Signé : Bernard ACCOYER