retour accueil
 

UNION NATIONALE DES MOINS VALIDES

Siège social : La Maison pour tous 249, rue Vendôme 69003 Lyon

adresse courrier 14, chemin des Prairies 69850 DUERNE
unionnationale.moinsvalides@wanadoo.fr

Expliquer         Eduquer        Exiger

Notre site Union Nationale des Moins Valides

Membre du Groupement National des Associations Bénévoles du Handicap Visuel


Le 19 août 2015

Monsieur le Premier Ministre,

Je vous remercie de votre lettre CAB IV/2 - CMM/ R038932.03.1 et de son contenu. Vous me dites avoir transmis ma lettre à Monsieur Bernard CAZENEUVE et à Madame Ségolène NEUVILLE afin qu'ils en prescrivent un examen approfondi.

J'ai reçu un courrier du Ministère de l'Intérieur 15-019858-A/CS du 27 mai précisant que le ministre a signalé ma démarche au délégué interministériel à la sécurité routière pour examen à l'issue duquel je serai informé de la suite donnée.

Je n'ai pas reçu d'information de la part de Madame NEUVILLE sur les dispositions prises sur le sujet soumis.

Quant au Délégué interministériel à la circulation et la sécurité routière, il n'a pas répondu, comme il l'a fait à la transmission du 8 décembre 2014 d'un courrier de Madame PROST-COLETTA que j'avais interrogée sur des modifications à PARIS 10ème de passages piétons les rendant dangereux et non-conformes aux textes en vigueur.

Je sais que le souci premier de votre gouvernement n'est pas les problèmes que rencontrent les personnes handicapées, mais je m'étonne quand même qu'il faille autant de temps pour étudier un dossier simple dont je vous ai donné toutes les précisions techniques et juridiques ainsi que les souhaits des aveugles pour une sécurité optimum qui existait déjà avant l'arrêté de 8 avril 2002 et que ce dernier à gravement compromis.

Je vous demande donc de bien vouloir prendre les mesures utiles pour éviter que les handicapés considèrent que l'indifférence de vos ministres à leur égard soit l'effet d'une discrimination masquée.

Cette lettre sera publiée sur notre site dès le retour de l'accusé de réception.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, mes salutations distinguées.

Le président

Jean GREZAUD