retour accueil

SERFIMOBILITY

pour voir et concevoir les chantiers autrement

Par définition, un chantier perturbe la mobilité et la sécurité des passants, encore plus lorsqu'il s'agit de personnes à mobilité réduite (PMRI).

SERFIMOBILITY est un panneau sonore mis au point pour les personnes malvoyantes et non-voyantes. Il se déclenche à l'approche de la télécommande normalisée dont les PMR sont pourvues et leur indique vocalement le chemin à prendre pour être en sécurité. Arrondi et dépourvu d'angle, il ne provoque pas de blessure en cas de collision.

Un concept global

SERFIMOBILITY est un concept global de chantier qui prend en compte différents handicaps.

Le panneau signale le chantier, vocalise les consignes de sécurité par un message adapté en temps réel.

Le panneau SERFIMOBILITY est un modèle déposé qui, en plus des chantiers, s'adresse à toutes les structures accueillant du public pour donner diverses informations: gares, aéroports, chantiers, centres commerciaux et magasins, lieux de vacances, stations de ski.

.. Mode de fonctionnement

Les panneaux fonctionnent 24h/24 et par paire pour couvrir l'entrée et la sortie du chantier. Ils émettent donc deux messages différents. Les 'roues permettent leur déplacement au fur et à mesure de l'avancement des travaux; le changement de position implique le renouvellement du message :
le 4 mai : "Vous êtes à l'angle des rues Zola et Jean Jaurès. Pour votre sécurité, traversez à 10 m sur votre droite"
le 10 mai : "Vous êtes au 20 de la rue Zola, pour votre sécurité traversez au feu à 5 m sur votre droite."
- le changement de message et de volume s'effectue via une application BluetoOlth sur tablette,
- l'autonomie est d'environ 10 jours et 10 nuits, assurée par un jeu de batteries rechargeables,
- le mât repliable facilite le transport ldans un véhicule de type Partner).

Le concept SERFIMOBILITY assure aux fauteuils un cheminement fluide grâce à des devers de trottoirs adaptés

SERFIM: une histoire de sécurité
SERFIM est sensible à la sécurité de ses chantiers depuis longtemps : dans les années 70, constatant que des personnes malvoyantes étaient en danger face aux chantiers signalés par des balises Serpolet - entreprise mère du groupe -, a créé les barrières à 3 lisses soudées développées depuis sur l'intégralité des chantiers au niveau national !

Merci aux trois associations qui ont apporté leur expertise : "Point de vue sur la ville", le CARPA (le Collectif des Associations du Rhône pour l'Accessibilité) et l'UNMV (l'Union Nationale des Moins Valides)