retour accueil

Le 18 août 2010

Je suis allé dernièrement faire un petit circuit touristique en Norvège. C'est un pays magnifique, mais j'ai toujours des préoccupations extra touristiques : les solutions d'accessibilité pour toutes les personnes moins valides.

J'ai quelques remarques importantes concernant l'accessibilité à la voirie. Une première constatation de taille : les aires piétonnes. Chez nous, je le remarque à Lyon, les rues déclarées ''piétonnes'' sont devenues, avec le laxisme des élus municipaux, des parkings à longueur de journées. J'ai un jour, été poussé par une voiture rue Victor Hugo en plein après-midi. En Norvège, interdiction d'y circuler après 8 heures le matin. Seuls les véhicules de sécurité le peuvent. J'ai vu à Oslo une voiture de police attendre pour avancer que les piétons se soient écartés

Autre point : le tramway. A Oslo il circule comme circulaient nos tramways il y a soixante ans. Pas de priorité, ils circulent avec les voitures et respectent la signalisation comme tous les véhicules. Si le tramway est présent dans une rue, les passages piétons sont les mêmes que pour toutes les traversées, des bandes blanches sur toute la traversée de la rue, feux de signalisation comme partout ailleurs. Plus même, si un piéton est engagé sur un passage piéton non protégé par un feu, le tramway le laisse passer.

J'ai aussi remarqué que toutes les installations ''officielles'', c'est-à-dire gérée par une collectivité territoriale, étaient pourvues de toilettes permettant une translation des deux côtés de la cuvette des WC. Il en est de même en Espagne. Les rampes d'accès sont présentes dans tous les lieux publics. Il n'en est pas de même pour tous les ERP. De nombreux magasins n'ont pas d'accès pour les fauteuils.

Le président Jean GREZAUD