retour accueil

Nous savions que REIMS était la ville qui avait engagé chaque année un budget pour l'équipement des feux en répétiteurs à messages parlés sur les deux phases du feu piétons. Mais un changement de municipalité avait freiné ces équipements et même cédé aux chants douteux de fausses sirènes et équipé des carrefours avec des messages codés, contre l'avis des associations locales.

Le dernier changement de municipalité a modifié le comportement de la précédente et, d'après les dirigeants d'associations locales, reviendrait aux errements précédents, écoutant mieux les associations.

Nous espérons que le message qui suit sera accompagné dans les jours à venir d'autres prises de décisions aussi positives dans le domaine de l'accessibilité de la voirie et du cadre bâti.

Objet : inscription gratuite à la Bibliothèque municipale de Reims pour les personnes en situation de handicap.

Madame, Monsieur,

Comme vous l'avez peut-être appris par la presse, considérant la nécessité de faciliter l'accès au réseau de lecture publique des publics handicapés, le conseil municipal de Reims vient de décider l'exonération des droits d'abonnement à la bibliothèque municipale pour les personnes handicapées, qu'elles soient ou non domiciliées à Reims, sur présentation d'un justificatif de leur situation.

Cette mesure vise à inciter les personnes handicapées à utiliser les services proposés par la bibliothèque municipale, et notamment les installations développées depuis un an et demi à la médiathèque Jean Falala car même si une partie de notre offre est inadéquate pour certains, nous proposons des collections et services diversifiés et conséquents, sans doute insuffisamment connus

. Ces services sont les suivants :

- Les trois médiathèques (Jean Falala, Croix-Rouge et Laon-Zola) ainsi que la bibliothèque Carnegie sont accessibles aisément aux personnes à mobilité réduite. Des places de stationnement réservées ont été prévues à leurs abords.

- L'accessibilité a été renforcée pour les personnes déficientes visuelles à la médiathèque Jean Falala par un guidage jaune au sol, un boîtier sonore à l'extérieur, un ascenseur vocalisé et un espace de lecture adapté au 1er étage (téléagrandisseur, machine à lire, poste informatique avec logiciels d'agrandissement ou de synthèse vocale, accès à internet et à Vocale Presse).

- La bibliothèque municipale de Reims propose en prêt des collections renouvelées de disques CD, de textes lus sur CD et des livres en grand caractère.

- Pour le public sourd ou malentendant , un agent d'accueil pratiquant la langue des signes est disponible à la médiathèque Jean Falala (kevin.rimoux@mairie-reims.fr) et à la médiathèque Croix-Rouge (corinne.cureau@bm-reims.fr) pour présenter la bibliothèque, ses services, ses collections et ses expositions. De plus, une programmation biannuelle de deux spectacles gratuits bilingues en français et en langue des signes complète cet accueil.

- Depuis novembre dernier la bibliothèque municipale de Reims propose également aux personnes à mobilité réduite un service de portage de livres à domicile (renseignements au 03 26 35 68 40).

La gratuité de l'inscription doit être comprise comme une incitation à profiter au maximum de ces installations et de ces collections, dont nous regrettons qu'elles soient si peu utilisées par le public handicapé.

Je précise que l'inscription à la bibliothèque municipale permet l'emprunt simultané de dix documents mais aussi une connexion journalière d'une heure sur internet dans les médiathèques et à la bibliothèque Carnegie.

Pour tout renseignement complémentaire sur les services offerts par la bibliothèque municipale de Reims aux personnes handicapées, vous pouvez contacter Marie-Pierre Rabaté à la médiathèque Jean Falala au 03 26 35 68 24 ou par courriel marie-pierre.rabate@bm-reims.fr.

En espérant que cette information retiendra votre attention et en vous remerciant par avance de bien vouloir la diffuser auprès de vos adhérents, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'assurance de mes salutations les meilleures.

Madame Delphine Quéreux-Sbaï,
Directrice de la bibliothèque municipale de Reims.

Nous souhaitons vivement que d'autres villes s'inspirent de cet exemple.